Les ventes du médicament homéopathique en France

En 2010, les ventes de médicaments homéopathiques se sont élevées à 332 millions d’euros, soit 1,2 % du chiffre d’affaires total de l’industrie pharmaceutique française (26,9 milliards d’euros).

Les médicaments homéopathiques remboursables représentent 6% du nombre de médicaments remboursables vendus. En médication familiale, les médicaments homéopathiques sont parmi les tout premiers utilisés en France.

Les médicaments homéopathiques sont préparés à partir de substances végétales, animales, minérales ou chimiques, diluées et dynamisées selon les procédés définis à la Pharmacopée Française.
Ils sont connus pour leur grande sécurité et leur quasi-absence d’effet indésirable.

Il existe deux grandes familles de médicaments homéopathiques :
Ceux qui ne comportent pas d’indication thérapeutique, ni de posologie, car ces médicaments peuvent être utilisés pour des symptômes différents : par exemple, un même médicament peut être prescrit dans un cas d’insolation, de piqure d’insecte, d’états grippaux, de maux de tête, etc. Ils sont appelés les unitaires à nom commun.

Ceux qui comportent des indications thérapeutiques précises accompagnées d’une posologie. Vous les trouverez sous forme de comprimés, sirops, uni doses buvables, pommades, et autres présentations… Ce sont les spécialités homéopathiques, dont la mise sur le marché est quasiment identique à ceux des spécialités allopathiques.