Le SNPH hausse le ton avec le RSI

Un certain nombre d’adhérents nous ont fait part du refus par les RSI de prendre en charge les honoraires pharmaceutiques sur les médicaments codés MHU. Plusieurs approches amiables sont restées sans succès. Nous avons donc décidé de hausser le ton afin que ce petit jeu de la sourde oreille cesse.

Nous avons évoqué l’annexe 5 de la convention qui stipule clairement que l’honoraire peut être tarifé pour les médicaments codés MHU à la condition que le médicament soit rattaché à un code CIP remboursable de la base CEPS, ce qui est le cas dans un grand nombre des cas rapportés.

Nous leur avons demandé de mettre en place, sans délais, les modifications nécessaires pour permettre à nos adhérents pharmaciens la prise en charge de ces médicaments, afin de ne pas les pénaliser par des rejets abusifs.

En cas de refus ou en l’absence de mise à jour de leurs paramétrages, nous nous réservons le droit de saisir le Tribunal des Affaires Sociales pour faire valoir les intérêts légitimes de nos adhérents et pour faire respecter les dispositions conventionnelles nationales.

Encore merci à Pierre Cabret qui une nouvelle fois s’est chargé de l’aspect administratif de la démarche, le plus rébarbatif !